ergot


ergot

ergot [ ɛrgo ] n. m.
argoz plur. 1160; origine inconnue
IProduction cornée derrière la patte de quelques animaux. éperon.
1Chez les gallinacés mâles, Pointe recourbée du tarse, doigt abortif servant d'arme offensive. Les ergots du coq. « Le coq jaloux monte sur ses ergots pour un combat suprême » (Renard).
Loc. fig. Monter, se dresser sur ses ergots : prendre une attitude agressive, menaçante.
2Chez les mammifères qui n'ont que deux ou trois doigts, Apophyse cornée en arrière du boulet. Ergots du cheval.
Ongle supplémentaire vers la partie postérieure de la patte du chien.
II
1Agric. Petit corps oblong et vénéneux formé par un champignon parasite, qui se développe au détriment du grain de certaines céréales. Ergot du blé, du seigle. Hallucinogène tiré de l'ergot de seigle ( L. S. D.) . L'ergot de seigle est utilisé en thérapeutique comme vasoconstricteur. ergotamine. Par ext. Maladie cryptogamique de nombreuses graminées, cultivées et sauvages, où apparaissent des ergots. Céréales sujettes à l'ergot.
2Arbor. Petite pointe de branche morte restant à un arbre fruitier.
3Techn. Saillie laissée à une pièce de bois, de fer.
4Anat. Ergot de Morand (appelé aussi petit hippocampe) :saillie médullaire de chaque ventricule latéral du cerveau.

ergot nom masculin (peut-être radical préroman arg, désignant une chose pointue) Éperon osseux et corné de la patte des oiseaux galliformes mâles, tel le coq, et leur servant d'arme. Petite pièce, généralement cylindrique, faisant saillie d'une pièce massive et destinée à servir de butée, de clavette, etc. Maladie cryptogamique du seigle causée par le sclérote, ou mycélium condensé, d'un champignon, le Claviceps purpurea, qui se développe sur l'ovaire de la plante (Sesale cereale). Doigt supplémentaire présent chez certaines races de chiens. ● ergot (expressions) nom masculin (peut-être radical préroman arg, désignant une chose pointue) Monter sur ses ergots, prendre un ton impérieux ou menaçant.

ergot
n. m.
d1./d éperon osseux placé sur la face postérieure de la patte des galliformes mâles. Les ergots du coq.
Loc. fig. Se dresser sur ses ergots (comme fait le coq): prendre un ton fier et menaçant.
|| Saillie cornée en arrière du boulet de certains mammifères (cheval, chien).
d2./d BOT Maladie de certaines céréales (partic. du seigle) provoquée par un champignon ascomycète qui produit sur les épis des fructifications ayant grossièrement la forme d'un ergot de coq.
Cette fructification.
d3./d TECH Saillie sur une pièce de bois ou de fer.

⇒ERGOT, subst. masc.
A.— SC. NAT.
1. ZOOL. Appendice corné placé derrière le tibia ou le tarse de certains animaux.
a) [Chez les oiseaux et particulièrement chez les coqs] Doigt abortif, petit ongle pointu servant d'arme offensive. Ses ergots très-forts, sont préparés cependant pour tout autre chose que pour le combat (MICHELET, Oiseau, 1856, p. 186). Comme un ergot de coq de combat (CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p. 375) :
1. Les poules se disputèrent surtout les pissenlits, avec une telle voracité, une telle rage d'ailes et d'ergots, que les autres bêtes de la basse-cour entendirent. Alors, ce fut un envahissement.
ZOLA, Faute Abbé Mouret, 1875, p. 1458.
P. anal.
♦ [En parlant d'une pers.] Se dresser, monter sur ses ergots.
Se dresser sur ses pieds, se grandir pour se mettre en valeur. — En voilà une de corsée, disait-elle, en voilà une de posée sur ses ergots (REYBAUD, J. Paturot, 1842, p. 78). Allongeant ou rétractant les membres, se dressant sur les ergots, exposant aux regards de tous sa jambe qu'il [le lutteur] avait toujours belle, et bombant ses reins encore incomparables, il voulait qu'on l'admirât, il exigeait qu'on l'applaudît (CLADEL, Ompdrailles, 1879, p. 195).
Au fig. Prendre une attitude fière et menaçante, être prêt à la riposte. J'ai trouvé ça, moi, dit Grandet en se dressant sur ses ergots (BALZAC, E. Grandet, 1834, p. 91). Minna, irritée, se dressait sur ses ergots pour répliquer (ROLLAND, J.-Chr., Matin, 1904, p. 204).
♦ [En parlant du démon; p. réf. à l'iconogr. pop., qui représente celui-ci avec des pattes de gros oiseau] Le démon m'avait imprimé son ergot au front (BALZAC, Peau chagr., 1831, p. 185).
b) [Chez les mammifères à sabots] Formation cornée placée à l'arrière du boulet. Leurs pieds fourchus [des bœufs et des vaches] par l'écartement de leurs ergots entrent difficilement dans la terre, et de plus ils ont au-dessus et en arrière deux autres ergots en appendices (BERN. DE ST-P., Harm. nat., 1814, p. 245).
c) [Chez les carnivores et particulièrement le chien] Griffe qui se trouve à l'extrémité du cinquième doigt abortif. Son amble [de la chienne] nonchalant agitant à ses pattes de derrière, comme des pendeloques, ses doubles ergots (COLETTE, Cl. à l'école, 1900, p. 231).
2. BOT. Champignon en forme de petite excroissance pointue qui parasite les épis de certaines céréales et constitue un danger pour qui le consomme. Ergot de blé, de seigle. La présence dans la farine d'ergot de seigle, de « lathyrus sativus » a pu être l'origine d'accidents graves d'ergotisme et de lathyrisme (MACAIGNE, Précis hyg., 1911, p. 251). Certaines spécialités à base d'ergot de seigle (GARCIN, Guide vétér., 1944, p. 101) :
2. Quand les blés ont la maladie.
Et surtout les seigles. Cet ergot, cette carie du seigle, cette affreuse
Pourriture sèche qui empoisonne
Qui ose empoisonner le pain même.
PÉGUY, Porche Myst., 1911, p. 283.
Rem. Dans ce domaine, la docum. atteste plusieurs subst. de la même famille. a) Ergostérol, subst. masc. Stérol répandu dans les végétaux et notamment dans l'ergot de seigle, qui peut se transformer en vitamine D sous l'influence des rayons ultraviolets. L'action préventive de l'ergostérol, extrait de l'ergot de seigle, a été remarquée par Tanret en 1889 (BARIÉTY, COURY, Hist. méd., 1963, p. 687). b) Ergotisme, subst. masc. Intoxication par du seigle ergoté (supra MACAIGNE, loc. cit.).
B.— P. anal.
1. ANAT. HUM. Ergot de Morand (dans la cavité des ventricules latéraux du cerveau). ,,L'Ergot de Morand, petit hippocampe ou calcar avis, saillie résultant du refoulement en dedans de la vésicule hémisphérique`` (GÉRARD, Anat. hum., 1912, p. 329).
2. TECHNOL. Petite pièce faisant saillie et destinée à servir de butée. Quand les ergots de la came touchent le contact, ils le ferment et un courant circule (BERKELEY, Cerveaux géants, 1957, p. 107). Une barre à mine munie à son extrémité de deux ergots situés de part et d'autre de la barre en sens opposé (LAMBERTIE, Industr. pierre et marbre, 1962, p. 53).
Prononc. et Orth. :[]. Enq. : //. Ds Ac. 1694-1932. Ac. 1694 indique également argot, mais d'un usage moins commun (c'est une très anc. forme que LITTRÉ indique encore pour le Berry et le Genevois). Homon. ergo. Étymol. et Hist. I. Ca 1175 argoz « apophyse cornée située à l'arrière des pattes de certains animaux » (B. DE STE-MAURE, Ducs Normandie, éd. C. Fahlin, 11711); ca 1440 fig. dancer sur les ergos (MARTIAL D'AUVERGNE, Amant rendu cordelier, éd. A. de Montaiglon, 1643). II. a) 1651 arboric. argot (BONNEFONS, Le Jardinier françois, p. 27); b) 1676 agric. Sologne ergot (Lettre de M. Dodart de l'Académie Royalle des Sciences ds Fr. mod. t. 18, p. 235); 1721 (Trév.). Orig. obsc. (FEW t. 22, 2, p. 13 et t. 21, p. 120 pour II b), peut-être à rattacher à une racine pré-romane arg- désignant des choses pointues (cf. Hubschmid ds Z. rom. Philol., t. 71, p. 243, note 1 et Thes. praerom. II, 161). Fréq. abs. littér. :58.
DÉR. Ergotine, subst. fém., chim. et pharm. Extrait d'ergot de seigle utilisé comme hémostatique et jadis, en obstétrique, pour accélérer l'accouchement. M. Michon (...) ordonna de l'ergotine, de la consoude (MICHELET, Journal, 1860, p. 519). Les sages-femmes hindoues utilisent, en guise d'ergotine, le verre pilé dans la bouse de vache (SARTRE, Nausée, 1938, p. 93). []. Ds Ac. 1932. 1re attest. 1836 (Ac. Suppl.); de ergot terme d'agric., suff. -ine. Fréq. abs. littér. : 3.
BBG. — NIGRA (C.). Metatesi. Z. rom. Philol. 1904, t. 28, p. 6. — ROG. 1965, p. 41. — SAIN. Sources t. 1 1972 [1925] p. 139.

ergot [ɛʀgo] n. m.
ÉTYM. V. 1440, ergos (plur.); plur. argoz, v. 1175; orig. inconnue, p.-ê. d'un rad. préroman arg- « chose pointue ».
———
I Production cornée derrière la patte de certains animaux. Éperon.
1 Chez les Gallinacés mâles, Pointe recourbée du tarse, doigt abortif servant d'arme offensive. || Les ergots du coq. || Coq qui se lève, qui se dresse sur ses ergots.
1 Les coqs bataillent du bec et des argots (ergots)…
Ambroise Paré, Animaux, 16.
2 Le coq jaloux monte sur ses ergots pour un combat suprême; sa queue a l'air d'un pan de manteau que relève une épée.
J. Renard, Histoires naturelles, p. 22.
Loc. fig. Monter, se dresser sur ses ergots : prendre une attitude hautaine, agressive, menaçante.
3 Junon donc revenait d'Argos,
Dame toujours sur ses ergots (…)
Scarron, Virgile travesti, VII.
4 — Et si je veux y aller, moi, aux lieux ? riposta après un instant de silence Soupe dressé sur ses ergots.
Courteline, Messieurs les ronds-de-cuir, 2e tableau, II.
2 (1690). Chez les mammifères qui n'ont que deux ou trois doigts, Apophyse cornée en arrière du boulet. || Ergots du cheval.Ongle supplémentaire d'un chien vers la partie postérieure de la patte.
———
II
1 (1676). Petit corps oblong et vénéneux formé par un champignon parasite qui se développe au détriment du grain de certaines céréales. || Ergot du blé; ergot du seigle. Claviceps. || L'ergot des céréales est dangereux à absorber ( Ergotisme); les substances tirées de l'ergot de seigle sont utilisées en thérapeutique comme vaso-constricteur ( Ergostérine, ergostérol, ergotine, ergotinine). || Hallucinogène tiré de l'ergot de seigle. L. S. D.Par ext. La maladie causant l'ergot. || Céréales sujettes à l'ergot.
2 Arbor. Petite pointe de branche morte restant à un arbre fruitier.
3 (1870). Techn. Saillie laissée à une pièce de bois, de fer.
4 Anat. || Ergot de Morand (appelé aussi petit hippocampe) : saillie médullaire de chaque ventricule latéral du cerveau.
DÉR. et COMP. Ergoté, 2. ergoter, ergotisme. Ergostérine, ergostérol, ergotamine, ergotine.
HOM. Ergo.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ergot — ergot …   Dictionnaire des rimes

  • Ergot — could be called a cereal killer for it comes from cereals such as rye and wheat and is quite capable of killing someone. A fungus (Claviceps purpurea) that contaminates rye and wheat produces substances (alkaloids) termed ergotamines. Ergotamines …   Medical dictionary

  • ergot — ergót s. n. Trimis de siveco, 10.08.2004. Sursa: Dicţionar ortografic  ERGÓT s. n. 1. formaţie vegetală parazitară, veninoasă, sub formă de mici puncte pe spicul unor graminee. 2. boală criptogamică a cerealelor (secara), caracterizată prin… …   Dicționar Român

  • ergot — fungal disease of rye and other grasses, 1680s, from Fr. ergot, from O.Fr. argot cock s spur (12c.), of unknown origin. The blight so called from the shape the fungus forms on the diseased grain. Ergotism disease caused by eating ergot infected… …   Etymology dictionary

  • Ergot — Er got, n. [F. ergot, argot, lit., a spur.] 1. A diseased condition of rye and other cereals, in which the grains become black, and often spur shaped. It is caused by a parasitic fungus, {Claviceps purpurea}. [1913 Webster] 2. The mycelium or… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • ergot — èrgot m DEFINICIJA 1. bot. ražena gljivica 2. pat. guka na koljenu (bolest konja) ETIMOLOGIJA fr. ergot …   Hrvatski jezični portal

  • Ergot — Ergot, so v.w. Mutterkorn. Daher Ergotīn, Bestandtheil des Mutterkorns (Secale cornutum) u. wahrscheinlich der narkotisch wirksame. Es ist ein braunrothes, in Äther unlösliches, in Wasser schwer u. in Alkohol leichter lösliches Pulver von bitterm …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Ergot — Ergot, Ergotin, s. Mutterkorn …   Herders Conversations-Lexikon

  • ergot — Ergot, m. acut. voyez Argot et Herigoté …   Thresor de la langue françoyse

  • ergot — [ʉr′gət, ʉrgät΄] n. [Fr < OFr argot, a rooster s spur, hence (from the shape) the disease growth in the plant] 1. the hard, reddish brown or black, grainlike masses (sclerotia) of certain parasitic fungi (esp. genus Claviceps) that replace the …   English World dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.